J’ai refumé quelques cigarettes

Publié le 4 août 2020 Mis à jour le 26 octobre 2020

Si l’arrêt du tabac était un long fleuve tranquille, ça se saurait ! En réalité, il arrive souvent que l’on rechute et reprenne une ou plusieurs cigarettes. Cela ne refait pas de vous un fumeur pour autant. Ne perdez pas confiance et fixez-vous dès maintenant votre plan d’action : 

Déculpabilisez

Ne soyez pas trop dur avec vous-même ! Vous êtes tout à fait capable d’arrêter de fumer. Les reprises sont courantes et normales. Si vous avez refumé quelques cigarettes mais qu’avant vous en fumiez 20 par jour, c’est déjà un grand pas. Profitez de ces rechutes pour ajuster votre stratégie d’arrêt et réussir à arrêter complètement.

Je vois mes arrêts et/ou diminutions comme de petites victoires qui me préparent au combat final qui me permettra de vaincre ma dépendance.

Céline, 37 ans.

Faites le point

À quel moment avez-vous refumé et pourquoi ? C’est le moment de comprendre ce qui n’a pas fonctionné dans votre stratégie d’arrêt. Pour vous aider à faire le point, vous pouvez remplir votre tableau anti-rechute. Il vous aidera à repérer les situations à risque pour vous et à imaginer des stratégies pour y résister. Anticiper les éventuels craquages, c’est la clé.

On apprend à chaque arrêt les erreurs à ne pas faire

Christine, 46 ans.

Téléchargez le suivi anti rechute

Si votre rechute est liée aux désagréments du sevrage (prise de poids, sommeil perturbé, irritabilité…), consultez la page « Surmonter les difficultés au quotidien ». Vous y trouverez plein d’astuces pour tenir bon : renseignez-vous ! Si cela ne suffit pas et que les difficultés vous semblent insurmontables, le mieux, c’est de faire le point avec un professionnel de santé : parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou appelez le 3989 pour échanger avec un tabacologue.

Continuez d’arrêter !

Une reprise ne doit pas vous décourager. L’essentiel, c’est de ne pas recommencer à fumer régulièrement. Dès que possible arrêtez de nouveau. Fort de cette nouvelle tentative, vous serez plus endurant et les journées (et soirées) sans tabac vont s’enchaîner. N’achetez pas de cigarettes et jetez celles que vous avez, et surtout rappelez-vous tous les bienfaits liés à l’arrêt. Vous pouvez aussi relire la liste de vos motivations. Courage !

 

 

Je me fais accompagner