Je me prépare

Publié le 4 août 2020 Mis à jour le 11 septembre 2020

Vous avez décidé d’arrêter de fumer, bravo ! Avant de passer à l’action, rien de tel qu’un peu d’organisation. Vous trouverez ici des conseils pour préparer votre arrêt, bien vivre ce changement et profiter pleinement de votre nouvelle vie sans tabac.

Je choisis une date

Programmez à l’avance la date de votre arrêt, cela renforcera votre motivation et vous habituera à l’idée. Il n’existe pas de date idéale pour arrêter de fumer, le meilleur moment, c’est celui que vous avez choisi ! Voici quelques idées pour choisir le vôtre :

  • Vous pouvez profiter d’un moment où vous n’êtes pas trop stressé dans votre vie privée ou professionnelle. Mais n’attendez pas non plus le moment parfait car il y aura toujours une bonne raison de reporter votre arrêt. Lancez-vous !
  • Certains préfèrent arrêter pendant les vacances, loin de leur quotidien pour prendre plus facilement de nouvelles habitudes. À l’inverse, d’autres préfèrent arrêter de fumer tout en gardant le rythme et les repères du quotidien. Et vous ?
  • Vous pouvez aussi marquer le coup en associant votre arrêt à un moment important : votre anniversaire, la nouvelle année, la rentrée, un déménagement ou un nouveau travail. C’est souvent plus facile de profiter d’un changement d’habitudes pour arrêter de fumer.
  • Inscrivez-vous à #MoisSansTabac : chaque 1er novembre, on vous lance le challenge d’arrêter de fumer pendant un mois. La date est fixée, il n’y a plus qu’à participer !
  • Et si vous ne voulez pas arrêter d’un coup, vous pouvez aussi fixer la date où vous commencerez à réduire votre consommation.

Trouvez le moment qui vous convient, notez cette date à l’avance et profitez du temps qu’il vous reste pour vous préparer à ce changement. Le compte à rebours est lancé !

Je préviens mes proches

Quand on décide d’arrêter de fumer, le soutien de notre famille et de nos amis peut être une grande aide. C’est le moment de compter sur ses proches.

  • Tout d’abord, prévenez-les. Parlez-leur de votre bonne résolution et voyez ensemble comment ils peuvent vous aider. N’hésitez pas à leur demander de vous encourager. Vous pourriez être agréablement surpris de les voir devenir vos coachs !
  • Si certains de vos proches sont fumeurs, pourquoi ne pas arrêter ensemble ? L’union fait la force ! Et s’ils ne sont pas encore prêts, demandez-leur simplement de fumer hors de votre vue, de préférence à l’extérieur, et de ne pas vous tenter en vous proposant une cigarette.
  • C’est aussi le moment de prévoir ensemble des sorties ou des activités pour vous changer les idées.
  • Et si vous connaissez des personnes qui sont en train d’arrêter de fumer ou qui ont déjà sauté le pas, partagez vos expériences. Même si chacun a sa méthode, c’est toujours agréable de se sentir compris et de découvrir les astuces des autres.

Il se peut aussi que vous n’ayez pas envie de prévenir vos proches. On a parfois peur de se sentir surveillé par exemple. C’est tout à fait votre droit bien sûr, l’important, c’est de gérer votre arrêt selon vos envies à vous. Et quelle bonne surprise pour vos proches quand ils découvriront que vous avez arrêté de fumer !

Je m’organise

Lorsque l’on fume, la cigarette occupe souvent une grande place dans nos journées. L’arrêt du tabac perturbe ces habitudes. Réorganiser son quotidien peut aider à mieux vivre ce changement.

  • Occupez-vous. On a souvent envie d’une cigarette quand on s’ennuie. Prévoyez des occupations pour les premières semaines de votre arrêt. Vous vous rendrez compte qu’arrêter de fumer vous libère du temps, alors profitez-en : sortez, découvrez de nouvelles activités. Cela vous aidera à penser à autre chose et à apprécier votre nouvelle vie sans tabac.
  • Repensez vos pauses. On apprécie parfois la cigarette parce qu’elle est un moyen de décompresser. Il en existe plein d’autres ! Cherchez à l’avance des idées pour mettre à profit vos moments de détente de façon plus saine. Vous ne serez pas pris au dépourvu quand l’envie de faire une pause se fera sentir. Vous pouvez mettre en place des « pauses fruits » au travail avec vos collègues, des « pauses étirements » quand vous travaillez chez vous… à vos idées !
  • Changez une petite habitude, puis une autre... Pendant longtemps, la cigarette a rythmé vos journées : la cigarette du matin, celle du café, celle de la sortie de réunion… Pour éviter que cette cigarette-réflexe ne vous manque, bousculez légèrement vos repères : prenez votre petit-déjeuner dans une autre pièce, remplacez le café par du thé, inversez votre ordre « douche / petit-déjeuner », faites une pause à un autre moment ou à un autre endroit, changez de sortie de métro...
  • Remplacez la cigarette. Pour éviter de ressentir un vide en arrêtant de fumer, commencez une activité qui vous aidera à vous défouler, à vous concentrer ou à vous sentir bien, comme la méditation ou l’activité physique. Pour booster votre confiance en vous, essayez par exemple une nouvelle coupe de cheveux ou un nouveau style vestimentaire. Profitez-en, c’est l’occasion de tester de nouvelles choses !
  • Évitez les situations à risque. Vous le savez, il y a des moments où il est difficile de résister à l’envie de fumer, comme les soirées par exemple. Dans un premier temps, mieux vaut peut-être les éviter et préférer un entourage non-fumeur. Et le jour où vous y retournerez, préparez quelques réponses pour refuser les propositions de cigarettes. Et si vous ne voulez pas vous priver de ces soirées, allez-y, profitez-en et éloignez-vous quand arrive la pause-cigarette : vos amis seront ravis d’avoir de l’aide à la cuisine à ce moment-là !

Pour vous aider à réorganiser votre quotidien, prenez un calendrier et prévoyez votre emploi du temps et vos nouvelles habitudes. Bientôt, vous n’aurez même plus besoin d’y penser !

Je prépare mon logement

Ce qui peut vous aider aussi, c’est de faire de votre logement un espace non-fumeur. Débarrassez-vous de vos briquets, cendriers et bien sûr de vos cigarettes. Si vous avez l’habitude de fumer dans un endroit précis de votre logement, changez la disposition des meubles par exemple. C’est simple à faire et c’est un très bon moyen de rompre avec vos habitudes. Si vous le pouvez, faites un grand nettoyage : lavez vos rideaux et coussins pour enlever l’odeur du tabac. La cerise sur le gâteau ? Un coup de peinture sur les murs qui fera disparaître les traces jaunes laissées par la fumée. Un nouvel environnement propre et sain, qui vous motivera à ne plus fumer.

Je me fais accompagner