Questions / Réponses

Vous vous posez des questions sur l'arrêt, sur les traitements existants, les méthodes pour y arriver, ... ? Dans cette rubrique, Tabac info service répond aux questions les plus fréquemment posées et vous donne les clés pour mieux appréhender votre démarche d'arrêt du tabac.

Votre question

Sommeil

Bonsoir je suis aujourd'hui à 31 jours sans tabac j'ai arrêté du jour au lendemain sans patch sans gommes sans rien seulement voilà depuis mon sevrage je suis passé par divers étape de symptômes de sevrage et aujourd'hui au bout de 31 jours sans tabac je suis malgré tous très fatigué seulement pas tous les soirs mais il y a des soirs où je n'arrive pas à trouver le sommeil et pourtant je sent que je suis très très fatigué est ce normal

Notre réponse

Bonjour,

Toutes nos félicitations pour votre arrêt du tabac.

Sans traitement de substitution, on est sevré de la nicotine au bout d'un mois environ.

Le manque de nicotine peut effectivement provoquer des troubles du sommeil, même si on est très très fatigué par le manque de sommeil.

Cependant si vos difficultés à vous endormir sont liées à l'arrêt, tout devrait rentrer dans l'ordre rapidement.

Pour une meilleure qualité de sommeil, vous trouverez de précieux conseils ici : mieux dormir.

Un exercice de relaxation avant de vous coucher peut aussi vous aider, voici un exemple :

La respiration abdominale en 5 étapes : 

  1. Installez-vous confortablement. Vous pouvez enlever votre ceinture, éteindre votre téléphone, vous couvrir si vous avez froid : mettez-vous à l’aise ! Vous pouvez être allongé, assis, ou même debout. Détendez-vous, décroisez vos jambes, posez vos pieds bien à plat, ancrés dans le sol. Fermez les yeux.
  2. Inspirez. Pour bien ressentir votre respiration, posez vos mains sur votre ventre. Inspirez lentement par le nez en gardant les épaules basses. Votre ventre doit se gonfler doucement au cours de l’inspiration.
  3. Marquez une pause. Quand l’inspiration est complète, retenez l’air pendant 2 à 4 secondes. Mettez-vous à l’écoute de vos sensations.
  4. Expirez. Puis, soufflez l’air par le nez, tout doucement. Accompagnez l’expiration en dégonflant peu à peu votre ventre.
  5. Recommencez. Recommencez cette respiration 2 ou 3 fois, ou autant de fois que vous avez besoin !

Si malgré cela ces difficultés persistaient, parlez-en avec votre médecin traitant.

Vous trouverez sur notre site : Tabac Info Service, des rubriques qui vous conforteront dans votre arrêt du tabac.

L'arrêt du tabac est le plus beau cadeau que l'on puisse faire à sa santé : Les bienfaits pour ma santé et à ses finances...

Vous avez pris la bonne décision, bravo !

 

 

 

Je me fais accompagner