Questions / Réponses

Vous vous posez des questions sur l'arrêt, sur les traitements existants, les méthodes pour y arriver, ... ? Dans cette rubrique, Tabac info service répond aux questions les plus fréquemment posées et vous donne les clés pour mieux appréhender votre démarche d'arrêt du tabac.

Votre question

Lien alcool / tabac

Bonjour,

Suite à une craquage hier, j’ai fumé deux cigarettes.
Je me suis rendue compte que j’arrive très mal à tenir sans fumer lorsque je bois de l’alcool.
Dois je arrêter totalement l’alcool également ? Ou partiellement sachant que j’ai du mal à contrôler ma consommation après avoir bu le premier verre.
Merci !

Notre réponse

Bonjour,

Nous vous remercions pour votre question.

Effectivement chaque fumeur développe des associations qui lui sont propres : alcool-cigarette, café-cigarette, téléphone-cigarette, voiture-cigarette... ces associations génèrent des envies réflexes.

A l'arrêt du tabac, du moins dans la phase aigüe du sevrage, il va falloir mettre en place des stratégies spécifiques. Parfois des stratégies d'évitement (lever le pied sur le café ou l'alcool), ou des stratégies de remplacement (au téléphone : manipuler un stylo et griffonner en parlant, dans la voiture : se munir de chewing-gum et d'une petite bouteille d'eau). Mais ce ne sont que des exemples à adapter selon les situations et les personnes.

Ces stratégies peuvent s'accompagner d'une prise de substitut nicotinique oral (gommes, pastilles, spray...)

Vous aurez bien compris que lorsque le sevrage est bien engagé et que l'on se sent plus solide, on peut de nouveau boire un verre ou prendre un café sans problème.

Cependant il est important de s'arrêter de fumer dans de bonnes conditions. Au delà des stratégies comportementales, il faut aussi :

- Être volontaire et motivée.

- Faire le bilan du tabagisme afin de déterminer le traitement adapté à vos besoins. De nombreux traitements sont maintenant remboursés par l'assurance maladie au même titre que n'importe quel médicament remboursé, sans besoin de faire l'avance des frais.

- Mettre en place des compensations dans le domaine du plaisir (profiter de l'argent du tabac pour prendre soin de soi, se détendre, faire du sport, avoir des loisirs...), ceci afin d’éviter la frustration.

- Bénéficier du soutien et de l'accompagnement d'un professionnel de santé.

Contactez gratuitement un tabacologue de Tabac Info Service en appelant le 39 89. Il fera le bilan de votre tabagisme, vous donnera des conseils personnalisés et vous proposera un suivi.

Vous trouverez également sur cette page de précieux conseils : j'arrête de fumer.

L'arrêt du tabac est le plus beau cadeau que l'on puisse faire à sa santé : Les bienfaits pour ma santé et à ses finances...

Et si vous profitiez du Mois Sans Tabac pour arrêter de fumer... ?

Je me fais accompagner